Triste début d’année…

Deux nouvelles bombes frappent Bangkok : au moins onze blessés.

Deux nouvelles bombes ont frappé Bangkok, pile à l’heure du nouvel an, près du Central World Plaza, en plein centre de la capitale. Au moins onze personnes ont été blessées, dont neuf étrangers, selon un nouveau bilan de la police thaïlandaise. La capitale a été secouée à nouveau, quelques heures après que six bombes ont tué deux personnes, en blessant au moins 26 autres.

Cette vague d’attentats n’a pas été revendiquée.

Parmi les neuf étrangers blessés, deux Britanniques, deux Serbes, un Américain et deux Hongrois ont été hospitalisés. Deux autres Hongrois ont reçu des soins avant de repartir de l’hôpital, a-t-on indiqué de sources médicales. L’une des victimes a perdu sa jambe.

L’une des deux nouvelles bombes a explosé dans une cabine téléphonique en face du Central World Plaza, l’immense centre commercial du centre de Bangkok, a déclaré un responsable de la police, le colonel Vanlop Patummaung. Une autre bombe, qui n’a pas fait de victimes selon les premières informations, a explosé près d’un canal proche du centre commercial, a ajouté ce responsable.

Quelques heures plus tôt, des dizaines milliers de personnes étaient prêtes à fêter la nouvelle année dans les grandes places de la ville, comme le Central World Plaza, quand la première série d’attaques a été déclenchée. Les plus grands rassemblements ont été annulés, d’autres maintenus, et l’armée et la police se sont déployées dans les rues.

Dans la première série d’attaques, un homme de 36 ans est mort à l’hôpital Ratvitee, près du Monument de la victoire de Bangkok, où la deuxième bombe, la plus destructrice, a explosé, vers 17 h 30 (11 h 30 à Paris). Un homme âgé de 61 ans est ensuite décédé dans l’hôpital de Chulalongkorn, près du marché de Klong Toey, où une bombe a explosé à 18 h 30 heure locale.

« Douze blessés ont été autorisés à quitter l’hôpital et quatorze ont été admises dans trois établissements hospitaliers », a précisé le ministère de la santé.

Une troisième bombe avait été placée à un poste de police assurant la circulation à un carrefour du nord de la ville. Elle a fait deux blessés. La dernière explosion, qui n’a pas fait de victime, visait également un poste de police dans une banlieue nord, Nonthaburi.

Les attentats ne semblent pas être le fait des insurgés islamistes, a précisé le chef de la police nationale, le général Ajirawit Suphanaphesat. L’actuel premier ministre Surayud Chulanont, installé par les militaires après le coup d’Etat de septembre, a déployé des soldats dans la capitale et convoqué une réunion d’urgence afin d’examiner la situation.

La Thaïlande à majorité bouddhiste, secouée par une crise politique achevée en coup d’Etat, est agitée depuis plusieurs années par une rébellion musulmane dans le Sud. Adeptes des attentats en série, les activistes frappent presque quotidiennement les trois provinces méridionales à prédominance musulmane, mais n’ont pas l’habitude de viser la capitale. Plus de 1 800 personnes ont été tuées depuis janvier 2004 et le début de la rébellion séparatiste dans le Sud, où le gouvernement mène une répression sévère.

Source : www.lemonde.fr

Quelle étrange manière de fêter le passage à la nouvelle année. Tandis que la plupart d’entre nous se préparent à passer de bons moments en compagnie de leurs proches, de sombres imbéciles complotent avec pour objectif de semer la panique en Thaïlande, au nom d’un ancien premier ministre déchu ou d’une religion.
Les cons sont vraiment partout, et ils sont de plus en plus dangereux. J’espère que les thaïlandais passeront malgré cela une bonne et heureuse année, dans la sérénité et l’apaisement.

PS : Je souhaite orienter de plus en plus ce blog vers l’actualité de la Thaïlande. C’est pourquoi j’ai profité de ce message pour créer une nouvelle catégorie. Pour les mêmes raisons, vous avez peut-être noté dans la colonne de droite l’apparition d’un fil de nouvelles du quotidien thaï The Nation. Il permet d’être informé en temps réel des évènements de ce pays, et de vous rediriger directement sur le site du journal en cliquant sur le titre qui vous intéresse.
Vos commentaires ou vos suggestions sont toujours les bienvenus.

Un commentaire


  1. Thaiseb, j’ai été limite choquée d’entendre une pareille nouvelle ! comment cela peut-il encore se produire ?… en Thailande !… jamais je n’aurais cru cela possible… j’en suis tellement désolée ! j’espère que ça s’arrêtera là, je n’ai vraiment pas envie de voir ce beau pays partir en biberine !!

    Sinon, la décision de créer cette nouvelle rubrique est très bien, cela me tiendra informée régulièrement ; merci, et prends bien soin de toi et de tes proches !

Laisser un commentaire