Thaksin sous le coup d’un mandat d’arret

Depuis mardi dernier, Thaksin Shinawatra et son epouse Pojaman font l’objet de mandats d’arret emis par la Cour supreme thailandaise. L’ancien premier ministre en exil a Londres et sa femme ne se sont pas presentes a une premiere audience, et encourent jusqu’a trois ans de prison.
En cas d’absence a la prochaine audience, fixee le 25 septembre, une demande d’extradition serait formulee aupres de la Grande-Bretagne. Il y a fort a parier que cette requete ne serait pas acceptee en l’etat, vu la situation actuelle de la politique thailandaise et les conditions de l’exil de Thaksin, renverse par un coup d’etat militaire le 19 septembre 2006.
Les avocats des Shinawatra avaient demandé un report des audiences en attendant la tenue d’élections libres, arguant que la sécurité de ses clients et les conditions d’un procès équitable ne pouvaient pas être assurées. « Je peux vous garantir qu’ils sont désireux de venir se défendre devant la cour à un moment approprié », a assuré un des avocats.
Le référendum sur la nouvelle Constitution est prevu dimanche prochain, quant aux elections, elles etaient initialement programmees le 25 novembre, mais la junte pourrait modifier la date.

Source : Le Figaro

Laisser un commentaire