J’y retournerais bien

Koh Samui, c’est fini. Enfin pour le moment, peut-etre y retournerons-nous a la fin de mon sejour ici… Petit resume de ces quelques jour passes sur la plus grande ile du Golfe de Thailande.
Depart le jeudi 17 aux alentours de 16h30 de l’appartement pour aller prendre un train a 18h20 a la gare de Hua Lamphong. Ne sachant trop a quoi s’attendre, nous avions choisi la 2nde classe sans air conditionne, se disant qu’il ferait assez frais dans la nuit. Et c’est parti pour une douzaine d’heures de train, arrivee prevue le lendemain a l’aube. Seulement, elle est encore loin l’aube, et la fraicheur nocturne se fait cruellement desirer. A cote de nous, deux anglaises toutes excitees de se rendre a la Full Moon Party. Nous n’avions pas prevu que notre date de depart coincidait avec le rendez-vous des teufeurs du monde entier. A leurs cotes, un thai, lui aussi tout heureux de les accompagner a la Full Moon.
Le temps defile tres lentement, et la sueur commence a pointer le bout de son nez, mais courage, plus qu’une dizaine d’heures !
Derriere moi, une famille venue tout droit d’Allemagne avec ses deux rejetons, bien decides a animer un peu le wagon a l’aide de cris, de froissements de sacs plastique et d’ouvertures-fermetures incessantes de fenetres… Du calme Seb, on vient de feter le soixantenaire de la fin de la guerre…
Au bout d’une eternite (en fait 2 heures et demie), on vient nous dresser les lits, l’un en dessous et l’autre au dessus, et la , c’est la bonne surprise, car c’est d’une proprete irreprochable. On reste un bon bout de temps dans celui du bas, la fenetre grande ouverte pour se prendre le maximum d’air en pleine tronche. « Beer ? » Non merci. Un quart d’heure plus tard : « One beer and you will sleep ! » Oh ben apres tout, il a raison, ca va me filer un bon coup de barre, j’en prends une. Oh le pleutre ! Je savais pas que c’etait un litre ! Donc je me bois ma mousse tranquillement, Wan n’en buvant pas. Elle a pas fait long feu (la biere), et effectivement, dix minutes plus tard je me sentais dispose a rejoindre le pays des songes. Chacun dans son lit, bonne nuit et on se voit demain matin.
Apres avoir difficilement trouve ce qui ressemble vaguement au sommeil, je me reveille avec la bonne sensation d’etre tres crade, mais je ne me sens pas motiver a utiliser la douche, que je soupconne de servir d’urinoir a certain(e)s… Encore deux heures et c’est fini.
« Surat Thani ! » Genial, mais c’est loin d’etre fini. On achete le premier billet bus + bateau qui nous est tendu ( et Dieu sait qu’on nous en a tendu un bon nombre), 100 bahts chacun, c’est pas cher. Bus climatise pendant une bonne heure jusqu’a Donsak, puis embarquement sur un ferry. Et deja, on est content d’etre la, d’une part car le voyage touche a sa fin, et d’autre part car le paysage est magnifique : mer turquoise, iles boisees a perte de vue, et climat un peu plus sain qu’a Bangkok.
On monte sur notre bateau, climatise bien sur, et c’est reparti pour une bonne grosse heure de trajet, entoures de deux gros allemands (decidement…), de pas mal de thais, et d’un singe, avec au bout de sa laisse, son maitre, qui le laisse aller d’epaule de touriste en epaule de touriste. Passons.
Debarquement sous une grosse chaleur a Samui, et on saute dans le premier Songthaew qui nous appelle. C’est une camionnette bachee avec deux banquettes a l’arriere, qui fait le tour de l’ile, une sorte de PC local en quelque sorte. Direction Palm Point Village sur la plage de Maenam. On descend trop tard, evidemment, donc on explique a une jeune fille qui se cure les pieds sur sa table si elle peut nous indiquer le chemin (enfin, c’est toujours Wan qui demande en fait…). C’est loin et il fait chaud, donc taxi, pour faire 300 malheureux metres. On descend, je remplis le formulaire, on recoit les cles, et la, le bonheur, on a LE BUNGALOW ! Pas un bungalow, non, LE BUNGALOW qui donne directement sur la plage ! Allez hop, on pose les affaires, on mange un bout, et on file a la recherche d’un maillot de bain pour mademoiselle. Finalement, aux alentours de 14 heures, nous voici dans l’eau, qui doit cotoyer les 30 degres et est plus chaude que la douche du bungalow. Donc, ce fut, pendant 3 jours : manger, se baigner, douche, farniente (lecture du livre de Michael Connelly, Le Poete, merci beaucoup Justine, ce bouquin est excellent), manger, farniente, boire un coup, etc.

Nous avons tout de meme fait une expedition jusqu’a Big Buddha Beach, je dis expedition car ce fut perilleux, et trop long a raconter ici. Bref, nous etions partis chercher un restaurant Suisse que nous n’avons trouve qu’au moment de repartir, au milieu de la nuit, le ventre plein des mets d’un de ses concurrents. J’ai aussi mange le plus gros burger de ma vie au “Thirsty Moose”, un charmant pub canadien, devant Manchester United-Aston Villa, le tout sous les yeux d’un petit gecko scotche au plafond qui avait elu domicile au dessus de ma tete, et qui lorgnait sur mon Bacon-Cheese. Pour en revenir a la plage, c’est difficile a expliquer tellement c’est beau. Tu sors de ton bungalow pieds nus, tu fais un seul et unique pas, et tu es sur le sable, tu en fais 4 autres, tu es sur la plage, tu en fais encore 5 et tu es dans l’eau. Enfin, pour Wan, multipliez le nombre de pas par deux… Mais tout de meme, c’est magnifique ! Nous sommes repartis hier apres-midi, sous la chaleur et avec l’envie de nous baigner, pour le voyage retour qui s’est avere bien plus eprouvant, sauf pour le train, car cette fois nous avons pris l’air conditionne, et ca en vaut largement la peine… Au passage, nous avons croise toutes sortes de nationalites a moitie cadaveriques, retour de Full Moon Party oblige… Tout va donc toujours aussi bien, toujours pas malade, les moustiques n’aiment pas mon sang, et j’ai un appetit croissant. Seul bemol, la bouteille de Saint Emilion que j’avais ramene n’a pas aime les avions, le bus, le taxi, le train, le car, le bateau et les incessantes variations de temperatures sur Samui. Le precieux liquide a donc fini sa carriere dans un evier, bien que Wan en ait tout de meme bu un verre, histoire de marquer le coup. Le weekend prochain, nous irons surement a Koh Samed, une autre ile pas tres loin de Bangkok, donc largement faisable dans le weekend. La baignade, quand ca vous prend…
Demain, nous partons deux jours pour Ayutthaya, ancienne capitale situee a 1 heure et demie de bus climatise de Bangkok. Je vous raconterai tout ca.

Un commentaire


  1. salut seb c’est vero tu te souviens??
    ah la la te lire me donne trop trop envie de retourner en thailande,je revis le voyage en train de nuit que l’on avait fait avec eric de chiang mai a bangkok,c’eatit tout aussi folklore que tu le raconte mais une si bonne experience que je la referai avec grand grand grand plaisir.
    j’espere que tu auras l’occas d’aller voir cette ville chiang mai) c’est tres beau avec le doi suthep.
    j’ai pas fait koh samui mais la prochaine fois…. on y retournera avc eric avec location de voiture
    profite bien de tes vacances,je vais saliver en te lisant.
    bisous et profite profite ça passe toujours trop vite au sein de ce magnifique et envoutant pays

    vero

Laisser un commentaire