La Thaïlande de… Mathias Gallo Cassarino

A seulement 22 ans, le boxeur italien Mathias Gallo Cassarino s’est déjà forgé un joli palmarès en muay-thaï : plusieurs ceintures mondiales, et des victoires prestigieuses lors d’anniversaires de la famille royale. Des combats très majoritairement effectués en Thaïlande, où Mathias vit depuis sept ans. Mais le 7 février, c’est à Tours qu’il rencontrera le Français Ayoub El Khaidar lors de la 10e Nuit des titans. En attendant, Mathias s’est confié à Infos-Thaïlande sur sa vie en Thaïlande.

Mathias--MFDepuis quand vis-tu en Thaïlande, et pourquoi t’es-tu installé ici ?
Je me suis installé ici depuis 7 ans maintenant. Avec ma famille, nous avons décidé de venir vivre en Thaïlande car c’était bien plus simple pour ma carrière.

Dans quel camp t’entraînes-tu ?
Actuellement je fais partie du Kem Muay Thai Gym de Khao Yai Thiang, près de Nakhon Ratchasima. Avant ça, je me suis entraîné durant trois ans au célèbre Sitsongpeenong de Bangkok, et encore avant au Kombat Group de Pattaya.

Y a-t-il d’autres camps que tu recommandes aux boxeurs ?
Le 7 Muay Thai Gym, qui a récemment ouvert à Rayong. J’y suis chaque samedi actuellement.

Quelle est ta ville préférée en Thaïlande ?
Pattaya, car c’est là que j’ai grandi et que je vis depuis que je suis arrivé dans ce pays.

Quels endroits peux-tu nous conseiller à Pattaya ?
Il y en a tellement… Je dirais la plage de Jomtien, qui est magnifique. Pour le shopping et passer du temps entre amis, Central Pattaya est top. Et le soir, Walking Street. Et pour ce qui est de la nourriture, sachez que les meilleurs restaurants italiens sont à Pattaya !

Comment se décompose une journée d’entraînement ?
Je me lève à 5h30, et je pars courir 10-12 kilomètres. Puis je reviens au camp pour faire du sparring, du travail au pao et au sac de frappe. On fait aussi régulièrement du corps à corps, puis on termine la matinée avec du renforcement musculaire. Ensuite je vais déjeuner, je me repose un peu, et je reprends l’entraînement à 15 heures. On débute par un léger jogging, puis on revient faire encore du pao, du sac et du clinch. Et on finit avec des pompes, des abdos, etc.

Matthias s'entraîne quotidiennement au corps à corps.
Mathias s’entraîne quotidiennement au corps à corps.

Et que fais-tu les jours où tu ne t’entraînes pas ?
Quand c’est possible je vais voir ma famille à Pattaya. Sinon aller manger : j’adore la nourriture thaïe !

Quelle est selon toi la meilleure chose en Thaïlande ?
La mentalité des gens qui vivent ici. En Thaïlande, il n’y a pas de stress, tout le monde est détendu… Tous ceux qui sont déjà venus voient ce que je veux dire.

Je sais que tu as appris à parler thaïlandais. Comment ?
Je suis allé à l’école Satit UdomSeuksa School of Pattaya – Chonburi, mais j’ai aussi beaucoup appris auprès des Thaïlandais, en écoutant.

Quel est ta salle de muay-thaï préférée ?
L’ancien Lumpinee était pour moi le meilleur endroit pour combattre ou pour voir des combats ! Se tenir au milieu de ce ring mythique, où sont venus tous les meilleurs boxeurs était un sentiment incroyable. J’espère que je ressentirai la même chose quand je combattrai dans le nouveau Lumpinee.

Merci Mathias pour le temps que tu m’as accordé, et bonne continuation !
Chok Dee !karim-bennoui-ayoub-el-kaidar-mathias-gallo-cassarino-sitsongpeenong-kem-muay-thai-petchboonchu-nuit-des-titans--(2)

Laisser un commentaire