Sonthi pessimiste sur la situation dans le sud

A quelques jours de son retrait du commandement de la junte militaire, Sonthi Boonyaratglin a reconnu être dans l’impasse face à la situation dans le sud de la Thaïlande.
Vendredi, il a ainsi déclaré à la presse qu’il faudrait peut-être une génération avant de venir à bout de l’insurrection séparatiste des musulmans
Cette déclaration fait suite à de nouvelles violences qui ont causé la mort de six personnes depuis le début du Ramadan. Depuis janvier 2004, plus de 2500 personnes ont été assassinées dans des affrontements avec la population bouddhiste.
Peu après le coup d’état de 2006, Sonthi avait pourtant déclaré que le règlement de ce conflit était une des priorités du gouvernement provisoire.
Ces déclarations ne devraient pas faciliter la tâche de son successeur à la tête de l’armée, qui sera connu dans les prochains jours.

Laisser un commentaire