L’état de santé du Roi s’améliorerait

Voici la traduction d’un article publié sur le site TNA English News :

Des centaines de Thaïlandais inquiets de la santé de Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej et de sa soeur aînée la Princesse Galyani Vadhana ont visité l’hôpital Siriraj de Bangkok pour signer un registre et leur souhaiter un rétablissement rapide.
Dans le 19e état de santé donné par les médecins royaux, il est dit que Sa Majesté a été capable de se déplacer d’avantage que prévu.
Il aurait aussi pu marcher plus longtemps en se faisant aider et aurait retrouvé un bon appétit.
En revanche, les médecins qui prennent soin de la Princesse ont annoncé que la faiblesse constatée dans ses membres droits est identique à ce qu’ils avaient déjà constaté mardi dernier.
Les résultats de ses différents tests ont montré que la tumeur n’avait pas encore définitivement répondu à la chimiothérapie. Elle est dorénavant alimentée par intraveineuse.
Le Dr Sumeth Tantivejkul, secrétaire général de la Fondation Chaipattana, a déclaré que bien que le Roi soit hospitalisé depuis plusieurs semaines, il a tenu a contrôler le niveau des inondations et la situation climatique du pays.
Le Roi Bhumibol Adulyadej a demandé à la Princesse Maha Chakri Sirindhorn de le remplacer temporairement.

Outre l’amélioration de l’état de santé du Roi, dont on ne peut que se réjouir, l’article de TNA contient une autre information extrêmement importante. En effet, il est écrit que c’est la Princesse Maha Chakri Sirindhorn qui a été désignée pour remplacer le Roi, et non le Prince Maha Vajiralongkorn, pourtant héritier du trône.
Il est de notoriété publique que le Prince n’est actuellement pas très populaire auprès des Thaïlandais, pour diverses raisons, alors que la Princesse est très appréciée. Du coup, les rumeurs sur la succession de Bhumibol Adulyadej vont déjà bon train dans le pays.
La situation politique de la Thaïlande est particulièrement délicate depuis le coup d’état du 19 septembre 2006, et la seule personne capable de faire l’unanimité autour de sa personne est Bhumibol Adulyadej. Il a à plusieurs reprises été le garant de l’unité thaïlandaise, intervenant lorsque la situation échappait aux gouvernements. Mais qu’en sera-t-il lorsque Sa Majesté ne sera plus là ? Evidemment, le prochain Roi sera adopté par la population, mais aura-t-il la même aura s’il s’agit du Prince héritier ? La nomination de la Princesse serait peut-être un bon moyen de continuer le système monarchique tel qu’il existe aujourd’hui. Reste à savoir si cela est constitutionnellement possible.

Quoiqu’il en soit, il faut espérer que la question de la succession de Bhumibol Adulyadej se posera le plus tard possible.

Laisser un commentaire