Sonthi nommé vice-premier ministre

Le général Sonthi Boonyaratglin, qui a dirigé le coup d’Etat du 19 septembre 2006, a été nommé mardi vice-premier ministre du gouvernement par intérim de la Thaïlande.
Le roi Bhumibol Adulyadej a approuvé cette nomination dans un décret publié mardi.
Cette promotion a eu lieu après que le général Sonthi se soit retiré dimanche dernier du poste de commandant en chef de l’armée thaïlandaise et eut démissionné lundi dernier du poste de président du Conseil militaire pour la sécurité nationale (CNS).
Selon selon l’agence de presse thaïlandaise TNA, Sonthi a indiqué que le rôle du CNS, actuellement dirigé par le chef de la force de l’Air, le général Chalit Pukbhasuk, pourrait prendre fin après la promulgation de la Constitution de 2007, adoptée par un référendum en août dernier.
Il a affirmé que les affaires concernant la sécurité nationale devaient être dirigées par le gouvernement en général et par le chef de l’armée, le général Anupong Paojinda, ainsi que par le commandement des opérations.
La nomination du général Sonthi fait partie d’un remaniement ministériel, après la démission de cinq membres du cabinet de Surayud Chulanont.
Le porte-parole du gouvernement, Yongyuth Maiyalarp, a également donné sa démission mardi dernier.

Un commentaire


  1. qui a dirige le coup d’etat du 19 septembre 2006, zeuh ? 😉

Laisser un commentaire