Les législatives encore retardées ?

Le Général Sonthi Boonyaratglin, à la tête de la junte militaire qui avait renversé le gouvernement de Thaksin en septembre dernier, a indiqué que les élections législatives pourraient finalement être reportées à l’an prochain.
Pour justifier cette éventualité, il a déclaré que la constitution n’était pas encore au point, et risquerait d’être rejetée si elle était soumise à un référendum.
Le 20 juin dernier, les deux dates de ces échéances politiques avaient pourtant été annoncées, à savoir le 19 août pour le référendum, et le 25 novembre pour les législatives.
Il faut croire que ces précédentes déclarations avaient été formulées à la hâte, en réponse aux manifestations qui se tenaient régulièrement à Bangkok contre les militaires.
Voilà une information peu rassurante quant à la situation déjà précaire de la politique thaïlandaise…

Laisser un commentaire