Ong Bak 2

Sorti le 4 décembre 2008 dans les salles thaïlandaises, Ong Bak 2, le nouveau et premier film de et avec Tony Jaa, n’est pour le moment toujours pas prévu en France. Mais pour l’avoir déjà vu, je me dis que ce n’est peut-être pas plus mal ainsi, tant on court vers la catastrophe après deux films (Ong Bak et Tom yum goong, rebaptisé L’honneur du dragon, ndlr) plutôt bien accueillis.

tonyjaa

Tout d’abord, sachez que si le film s’appelle Ong Bak 2, cette fois l’histoire se déroule à l’époque du règne de Sukhotaï, plus précisément en 1421 selon notre calendrier. Alors pourquoi ce titre ? Parce qu’on se trouve ici face à une préquelle d’Ong Bak. Enfin il paraît, parce que moi j’ai encore du mal à voir comment rattacher les deux scénarios…
Mais bon, là n’est pas le problème. Le vrai souci se situe dans le scénario. Alors que dans Ong Bak ou dans Tom yum goong, on riait souvent, ici l’ambiance n’est plus à la détente. Au menu : bastons, combats et affrontements. Petchtai Wongkamlao, qui avait pourtant largement contribué aux succès des deux films précédents, et qui jouit d’une immense popularité en Thaïlande fait une petite apparition lors d’une scène, mais rien d’extraordinaire. Dommage…

mum1

Mais ce n’est pas tout. Car le récit est bien mal construit. On a droit à des flashbacks plutôt mal placés, une scène qui se répète sans aucune variation et qui n’apporte ainsi rien de neuf, des dialogues loin d’être extraordinaires… Alors certes il y a eu des problèmes lors du tournage, Tony Jaa ayant disparu pendant quelques temps, certes il y a eu des divergences dans l’équipe, mais quand même, ça ne justifie pas d’avoir un résultat final qui donne autant l’impression d’avoir été bâclé et monté à la hâte. Surtout pour un budget de plusieurs millions de dollars… Et puis la fin… Je veux bien qu’on nous fasse un cliffhanger pour nous annoncer Ong Bak 3 (déjà en tournage), mais il y a une façon de s’y prendre…
Ceci étant, il y a aussi des points positifs dans Ong Bak 2. Les combats par exemple. Tony Jaa a une nouvelle fois réglé les chorégraphies, et c’est du solide. Des mouvements encore sortis de nulle part, et des coups bien plus violents que dans Ong Bak premier du nom (Tom yum goong était déjà plus radical). Hélas, on peut regretter qu’ils soient si nombreux, et donc moins mis en valeur. Et puis il n’y a plus l’effet de surprise, donc tout ça m’a semblé quand même moins impressionnant…

fight

La photographie et les décors ne sont pas mal non plus. On a droit à certains plans vraiment sympas, et à une couleur qui correspond bien avec le climat étouffant et violent du film. Enfin, c’est pas du Wong Kar-wai non plus hein…

Ong Bak 2 est donc pour moi une grosse déception. Une succession de combats violents, certes impressionnants et joliment mis en scène, mais trop répétitifs et présents pour tenir un film d’une heure et demie… La sortie en France n’est pour le moment pas annoncée, mais je sais d’ores et déjà que sous cette forme, Ong Bak 2 sera un énorme flop chez nous.

4 commentaires


  1. Merci pour toutes ces infos !!


  2. Faut vraiment être complètement ignorant en arts-martiaux voir même français ( grande gueule ) pour oser critiquer un film comme ong bak 2 qui est un chef d’oeuvre de réalisation et de mouvement subtil.
    Alors que le bidochon moyen compare ceci à un film de coluche et en critique le sénario il devrait comprendre que l’on ne regarde pas ce genre de film pour son histoire mais bien son action.
    Heureusement que tu n’étais pas de l’époque de Bruce lee qu’est-ce que tu aurais dit?


  3. Alors on n’a pas le droit de critiquer un film comme Ong Bak 2 ? J’aimerais que tu expliques un peu pourquoi… "Un chef d’oeuvre de réalisation" dis-tu… " "Faut vraiment être complètement ignorant" en mise en scène pour "oser" dire ça ! Regarde du Tsui Hark, du Kim Ki-duk ou du Chang Che pour comparer, et tu m’en diras des nouvelles.

    "On ne regarde pas ce genre de film pour son histoire" dis-tu encore… Complètement ridicule comme argument, et très réducteur pour Tony Jaa et son équipe, qui ont certainement essayé de faire autre chose qu’une suite sans logique de scènes d’action. Il faut justement être un "bidochon moyen" un peu bourrin pour se contenter de voir Jaa distribuer des mandales sans essayer d’en savoir plus et de comprendre ce qu’il y a derrière. Car sache que si, contrairement à ce que tu penses, je suis fan des Bruce Lee, c’est justement parce qu’il y avait quelque chose derrière les combats. Je n’ai pas l’intention de t’apprendre les raisons de Fist of Fury, mais il y avait derrière un contexte qui fait que le film a cartonné en Asie. Hors, dans Ong Bak 2, rien, nada… Et c’est bien ça le problème.


  4. Salut à tous les lecteurs et autres fans de d’arts martiaux.

    Bon puisque c’est ici les critiques pour Ong Bak 2, ben critiquons.

    Premièrement, c est une film de combat donc parlons des combats: Hallucinant, Tony Jaa est un maitre dans l’art de la chorégraphie martial, ou Tony varie entre Kung fu , boxethai, et lutte dans des enchainements jamais vus encore sur grand écran, beaucoup de vitesse, de technique, et une vrai sensation de puissance à chaque coup donné, non je crois que j’ai jamais rien vu d’aussi grandiose en scènes de fight.

    Deuxièmement la réalisation: comme le dit Seb au dessus, pour le budget c’est moyen-moyen, avec des décors pas toujours réalistes, des acteurs moyens qui font font presque rire alors que la scène est dramatique et surtout un scénario que je qualifierais « d’extra-terrestre » .Soit c’est moi qui est rien compris ( peut que moi aussi je suis un bidochon moyen) soit il manque des bouts de film, soit ils prévoient un trois qui expliquera l’inexplicable.
    Parce que du film moyenâgeux de combat, ça passe on ne sait pourquoi au film fantastique avec super méchant et compagnie. D’ailleurs si quelqu’un a une explication, je suis prêt a la recevoir.(lol)

    Troisièmement mon intérêt perso: Franchement j ai adoré,moi qui fait des arts martiaux depuis un petit moment j’ai réussi a déchiffrer dans les techniques utiliser par Tony, cinq styles de combats différent (énorme) des fois dans le même fight, homme ivre, tigre, muay thai, taekwondo, et aikibudo ou ninjutsu selon qui préfère quoi. Moi qui regarde le film de combat pour les combats, j’en ai pris plein la tête.

    Pour finir bon film ou mauvais film, je répondrais:Grandiose pour la filade (expression marseillaise qui veut dire combat) mais mauvais pour tout le reste.

Laisser un commentaire