Le fléau

Je vais commencer ce séjour en vous racontant ma vie. Samedi matin, départ a 11h30 de Roissy. Etant arrivé avec plus de quatre heures d’avance, j’ai eu le loisir de profiter pleinement des joies des l’aéroport.
Parmi tous ces petits plaisirs, il y en a un en particulier qui m’a donné envie de dégainer mon stylo et de le retranscrire ici, c’est l’agacement provoqué par un accro du téléphone, un vrai.
Explications. Apres avoir avalé un café long et un chausson aux pommes a l’entrée du satellite 4 (3.10 euros, merci monsieur), je suis allé patienter devant la porte d’embarquement. Je me pose donc sur un des sieges, en esperant pouvoir lire mon International Herald Tribune paisiblement, car nous ne sommes que quatre ou cinq dans la salle. Hélas, c’était sans compter sur un solide gaillard sorti tout droit de la garrigue, qui a passé au bas mot une bonne demi-heure a appeler tout son repertoire. Mais attention, le bougre ne se contentait pas de murmurer dans son appareil, oh non, il bavassait avec Carine, sa mere et d’autres comme s’il se trouvait dans son salon. Alors, que faire ?
Ma voisine avait déja craqué et était partie s’asseoir plus loin… Etant d’un naturel patient, je m’en remets a la technique et me dis que sa batterie le lachera bien a un moment, mais il n’en est rien… Je reflechis alors a la possibilité de lui enfoncer l’outil du crime au fond d’un de ses orifices, mais cela aurait fait mauvais genre dans la salle, et puis il était quand meme plus baleze que moi…
Je continue donc a parcourir un article au sujet des methodes de Lidl en Allemagne, jusqu’a ce que cet abruti recoive un double appel, qu’il accepte le plus naturellement du monde.
C’est la que j’ai moi aussi été faible, me suis levé et suis parti quelques metres plus loin, non sans avoir murmuré quelques injures dans ma barbe inexistante, tel un Materazzi du pauvre…
A part ca, le second vol a eu trois heures de retard, ce qui m’a permis de voir la défaite du PSG contre Lorient en integralité a l’aéroport, et c’est toujours sympa de voir ca avant de partir en vacances…
Donc voila, je suis bien arrivé, il fait beau, forcément, et la je vais aller prendre une douche.
A bientot.

P.S. Vous excuserez les accents manquants, mais sur un clavier thai, ils n’existent pas.

2 commentaires

  1. Cora

    Ah bah oui. j’avais complètement zappé que tu partais. Profite bien alors, écris moi quand tu rentres stp. bises

  2. MILANKA

    SEBASTIEN, MERCI DE NOUS FAIRE PARTAGER TON VOYAGE ET AINSI NOUS FAIRE REVER ; TON BLOG EST SUPER COMME D’HABITUDE. BISOUS A TOI ET TA COPINE. A BIENTOT MILANKA

Laisser un commentaire