Londres 2012 : le bilan des médailles thaïlandaises

Les Jeux olympiques de Londres sont maintenant terminés. L’occasion de faire un bilan comptable des performances thaïlandaises au cours de ces deux semaines sportives.

Au total, les athlètes thaïlandais ont donc remporté trois médailles, soit une de moins qu’à l’occasion des Jeux de Pékin. La Thaïlande pointe ainsi à une petite 57e place au classement des médailles.

Pimsiri Sirikaew avait débloqué le compteur en s’adjugeant l’argent en haltérophilie chez les femmes de -58 kg. Puis il avait fallu attendre les dernières journées pour que les sports de combat livrent leur verdict. En taekwondo, la jeune Chanathip Sonkham donnait une médaille de bronze à son pays dans la catégorie des -49 kg, après s’être inclinée de peu contre la future championne. Enfin, en boxe, Kaeo Pongprayoon obtenait une médaille d’argent chez les mi-mouches, au terme d’une finale tendue contre le Chinois Zou.

Trois médailles, c’est donc un bilan plus maigre que lors des Jeux précédents. Mais ce bilan doit être nuancé par le nombre d’athlètes engagés : 37 à Londres contre 51 à Pékin.On est donc sur un pourcentage de médailles équivalent, voire sensiblement plus élevé cette année (8,1 % en 2012, 7,8 % en 2008). A titre de comparaison, la France est à 10%.

Peu d’athlètes engagés, aucune médaille d’or, c’est donc un bilan très moyen pour la Thaïlande cette année. Espérons que les prochains Jeux, qui se tiendront à Rio en 2016, permettront à la délégation thaïe de faire mieux.

 

Laisser un commentaire