Crise en Thaïlande : l’aéroport occupé, le Premier-ministre refuse de partir

On s’enfonce de plus en plus dans la crise en Thaïlande. Les manifestants du PAD sont de plus en plus actifs, et occupent maintenant l’aéroport international de Suvarnabhumi, qui est complètement hors service.

Face à cette situation, le chef des armées, le général Anupong Paojinda, a suggéré au Premier ministre Somchai Wongsawat de dissoudre la chambre basse du Parlement et d’organiser des élections anticipées.

Ce à quoi le chef du gouvernement a répondu qu’il ne quitterait pas son poste et irait au bout de son mandat.

Bref, c’est l’enlisement, qui va certainement conduire le pays à un nouveau coup d’état, deux ans après le dernier, qui avait causé le départ de Thaksin Shinawatra. « En tant que chef de l’armée, si je menais un coup d’Etat, les problèmes seraient réglés une fois pour toutes. Mais il y aurait de nombreuses conséquences, y compris la réaction internationale » C’est Anupong Paojinda qui le dit, et on voit mal comment il pourrait agir autrement…

Un commentaire


  1. Maintenant tous les aéroports sont bloqués à Bangkok, les membres du PAD occupents aussi Don Muang !

Laisser un commentaire