Trois autres Thaïlande : suite et fin du Voleur

TROIS AUTRES THAÏLANDE
Étienne Rosse, Éditions GOPE
Le voleur (5/5)

Mook ouvrit la bouche et les bracelets se retrouvèrent avec le collier dans sa main. Il les regarda à la clarté de la lune qui passait par la fenêtre. Ça ne faisait pas grand-chose. En fait, c’étaient les plus petites chaînes que le bijoutier vendait, mais elles suffiraient pour qu’il puisse jouer aux cartes et il se sentait très très en veine ce soir. Il se releva et au même moment il entendit Yoo Yee qui aboyait avec férocité après quelque chose dans la soi. Il se figea et regarda par-dessus son épaule vers le lit conjugal où Pui, son épouse, dormait.
Elle marmonna et se retourna dans son sommeil, mais elle ne se réveilla pas. Une nouvelle fois Mook se fendit d’un sourire de satisfaction dans l’obscurité et seules ses lèvres bougèrent quand il lança une imprécation contre sa femme. Elle pensait qu’elle avait été si maligne quand elle avait mis toutes leurs économies aux poignets de leur jeune enfant au lieu des siens, mais il allait lui montrer. Mook se dirigea vers la porte, avec plus de confiance et moins soucieux de faire du bruit, impatient de voir quelle chance allait lui apporter au jeu l’or de sa fille.

[Fin]

Si vous avez aimé et que vous souhaitez acheter le livre, allez-donc faire un tour par ici.

Laisser un commentaire